Le quick-build projects, l’aménagement éclair des villes

Ville intelligente, quick build project

Un nouveau guide décrivant les meilleures pratiques de « quick-build projects » pour l’aménagement éclair des villes, publié par l’organisme PeopleForBikes, est maintenant à la disposition des décideurs territoriaux. Hélas, uniquement en anglais, cependant très inspirant pour nos collectivités hexagonales.

PeopleForBikes-natural-idees-quick-build-projects

A travers cet article, nous allons vous livrer une synthèse et quelques liens à suivre pour que vous puissiez mieux vous approprier le concept « quick-build projects ».

La méthode du « quick-build project », qui peut être traduite par «aménagement éclair», fait partie des moyens utilisés par la nouvelle approche dite de « l’urbanisme tactique. ». Crée en 2005 à San Francisco par le Collectif Rebar, l’urbanisme tactique a ensuite été théorisé par l’urbaniste américain Mike Lydon pour être enrichie par la méthode d’aménagement éclair (« le quick-build project »)

Trois principes portent l’aménagement éclair

Trois principes portent l’aménagement éclair : l’intervention à petite échelle, le court terme et le low-cost. Portés par les usages des citoyens, ces trois principes permettent aux habitants d’un quartier d’être force de proposition, de s’investir pour leur lieu de vie et de s’approprier l’espace public, et pour le territoire c’est un moyen de dialogue vertueux. Cette méthode proche de la philosophie du partage accélère les processus de transformation de la ville, car il permet de multiplier les expérimentations in-stu et in-vivo, de disposer rapidement de retours d’expérience tout en maintenant un échange entre un territoire et ces habitants.

Démarche à l’origine majoritairement anglo-saxonne, l’aménagement éclair s’inscrit dans la perspective d’une ville « agile », « open » ou encore « frugale », capable d’évoluer et de s’adapter en fonction des usages générés par les citoyens. Pour autant,  cette démarche dite « quick-build projects« doit être orchestrée par l’administration locale, ou une de ses agences territoriales. L’implantation des projets doit être rapide et privilégier une conception évolutive après son déploiement. Natural idées avec ses créations modulaires est totalement en adéquation avec un tel concept d’urbanisation innovante.

Le guide « QUICK BUILDS FOR BETTER STREETS: A NEW PROJECT DELIVERY MODEL FOR U.S. CITIES » développe le concept de « quick-build projects« , en prenant l’exemple des  villes d’Austin, Chicago, Denver, Memphis, New York, Pittsburgh, San Francisco et Seattle.

Pour aller plus loin et enrichir votre connaissance sur l’aménagement éclair des villes

Télécharger le guide : « QUICK BUILDS FOR BETTER STREETS: A NEW PROJECT DELIVERY MODEL FOR U.S. CITIES »
Concept du design urbain : « Street Design Manual »
Article inspiré par veilleaction.org
Information sur le collectif Rebar et sur l’urbaniste Mike Lydon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.